Revitaliser les prairies au Kenya grâce aux femmes Maasaï

Le sud du Kenya, le long de la frontière avec la Tanzanie et au nord du Mont Kilimandjaro, est principalement habité par des communautés Maasaï, lesquelles élèvent leur bétail à travers des pâturages apparemment sans fin. Malheureusement, ces paysages et leurs écosystèmes ne cessent de se dégrader. Dans ces régions, Justdiggit s'est associé à plusieurs organisations locales pour donner aux femmes, qui ont souvent du mal à créer leur propre entreprise, les moyens de restaurer leurs paysages d'une manière qui puisse leur profiter financièrement.

Dans l’Olgulului-Ololarashi Group Ranch (OOGR), Justdiggit travaille avec le Programme de conservation Amboseli et l'Amboseli Ecosystem Trust, ainsi qu'avec le Maasai Wildlife Conservation Trust dans le Kuku voisin. Ensemble, ils ont formé des groupes de femmes Maasaï pour développer leurs compétences entrepreneuriales et commerciales. Plus important encore pour cet écosystème de prairie de renommée mondiale, ils mettent actuellement en place leurs propres banques de semences afin d'accélérer la régénération des espèces d'herbe indigènes. Ces prairies régénérées peuvent produire du foin, qui peut servir pendant la saison sèche, offrant ainsi une nouvelle source de revenus aux femmes locales.

Les graines sont vendues aux éleveurs et aux organisations locales qui mènent des projets de restauration dans et autour du parc national d'Amboseli. Pour les aider à démarrer leur entreprise, Justdiggit s'est engagé à acheter la totalité de leur production de semences pour les prochaines années. Ces graines seront semées dans les diguettes de terre de Justdiggit (un type de technique de rétention d'eau qui utilise des barrières de pierre et de terre recouvertes de graines indigènes). Leur objectif est de stimuler la régénération de la végétation naturelle.

Grâce aux revenus qu'elles tireront du projet, ces femmes pourront développer leur entreprise, investir dans des installations de stockage qui leur permettront de conserver leur produit plus longtemps et améliorer les moyens de subsistance de leur famille en payant les frais de scolarité de leurs enfants.

Jusqu'à présent, Justdiggit et ses partenaires ont aidé à mettre en place six banques de semences d'herbe, gérées par environ 150 femmes Maasaï. Parce que les meilleures pratiques pour cultiver les graines de graminées de la bonne manière dépendent d'une connaissance et d'une compréhension locales approfondies, les groupes de femmes partagent également leurs expériences et apprennent comment améliorer leurs pratiques pour réaliser un produit de meilleure qualité et de plus grande valeur. Justdiggit et ses partenaires actuels et futurs prévoient maintenant d'aider ces femmes leaders à mettre en place 16 autres banques de semences. Leur objectif : Aider à autonomiser davantage les communautés rurales.

Pays: 
Point focal: 

Mary Bezabeth, Marketing Lead for Africa, Mary@justdiggit.org