Restaurer la verdure des communautés tanzaniennes au moyen de millions d'arbres

Après des décennies de pratiques agricoles non durables et de déforestation, les conséquences de la dégradation des terres sont devenues de plus en plus visibles dans la région semi-aride de Dodoma en Tanzanie. L'augmentation des températures pendant la saison sèche et l'irrégularité des précipitations pendant la saison des pluies posent des problèmes à des millions de personnes, principalement aux agriculteurs et aux éleveurs. Dans ce système complexe, la régénération à grande échelle des arbres peut restaurer ces services écosystémiques perdus et réguler le climat.

C'est dans cette optique que Justdiggit et l'ONG tanzanienne LEAD Foundation conjuguent leurs efforts. Dans leur programme commun de reverdissement de Dodoma, ils forment les agriculteurs à la régénération naturelle des arbres sur leurs terres agricoles, en utilisant le concept de « Farmer-Managed Natural Regeneration » (Régénération naturelle gérée par les agriculteurs) (FMNR) popularisé par les agriculteurs du Niger et du Burkina Faso.

La technique de taille utilisée par le projet, appelée Kisiki Hai (« souche vivante » en swahili), permet aux agriculteurs de régénérer les arbres à partir des milliers de souches et de systèmes racinaires qui se trouvent encore dans le sol, sans avoir besoin de capitaux ou d'investissements extérieurs. À court terme, ces arbres fournissent une source de bois pour la cuisine, la construction ou la vente sur le marché. Lorsque ces arbres arriveront à maturité, ils amélioreront la qualité du sol, réduiront l'érosion, aideront à filtrer davantage d'eau de pluie dans le sol et réduiront la température locale. Ensemble, tous ces services écosystémiques peuvent stimuler la production agricole (et les revenus des agriculteurs).

À ce jour, Justdiggit et la LEAD Foundation ont formé plus de 1 100 agriculteurs champions aux techniques de la FMNR, aux méthodes de collecte des eaux de pluie et aux compétences de leadership. À leur tour, ces agriculteurs champions sont retournés dans leur village pour diffuser leurs connaissances et leurs compétences.

Ils jouent également un rôle majeur dans le suivi des progrès du projet Dodoma, car ils communiquent fréquemment des chiffres actualisés sur l'adoption des techniques et le nombre d'arbres dans leurs villages. Afin d'amplifier la connaissance du Kisiki Hai, Justdiggit et la LEAD Foundation atteignent les agriculteurs en utilisant le pouvoir des médias et de la communication, tels que les panneaux d'affichage, les peintures murales, les panneaux routiers, un service SMS et un programme radio, tous spécialement conçus pour inspirer, éduquer et inciter les agriculteurs à devenir des défenseurs de la FMNR. L'équipe a également organisé une tournée de cinéma célébrant le mouvement de reverdissement qui s'est déplacé dans les villages de tout Dodoma.

Au total, plus de 110 000 agriculteurs ont régénéré collectivement plus de 5,2 millions d'arbres dans la région. D'ici à la fin 2021, ce nombre devrait atteindre 8,1 millions.

Après la fin du dur labeur de lancement du processus de régénération en 2021, Justdiggit et la LEAD Foundation resteront impliqués pendant 14 autres années pour s'assurer que l'impact est durable et peut même s'étendre à d'autres villages, contribuant à rendre la région de Dodoma plus verte et plus fraîche. En collaboration avec Timberland, Justdiggit et la LEAD Foundation étendront ce programme à la région voisine de Singida, en espérant doubler l'impact d'ici 2024.

Pays: 
Taille du projet: 
8.1 million arbres régénérés d'ici fin 2021
Point focal: 

Mary Bezabeth, Marketing en Afrique, Mary@justdiggit.org