Namibie

La Namibie reconnaît les effets de la déforestation et de la dégradation des terres, associés au changement climatique et à une mauvaise gestion des terres. En Afrique australe, il est particulièrement important de contrer ces effets par le reboisement et la restauration pour améliorer les moyens de subsistance des Namibiens. Ceci est essentiel pour les personnes vivant dans les zones rurales, qui sont les plus vulnérables aux impacts du changement climatique.

L'engagement de la Namibie de 76 430 hectares de forêts et de terres comprend 35 000 hectares de sa contribution déterminée au niveau national (NDC) à l'Accord de Paris et 41 430 hectares de son objectif de neutralité en matière de dégradation des terres.

Engagement de restauration

Engagement de restauration: 
76,430 hectares
Date confirmé: 
2021
Appuis possibles d’AFR100: 

A ajouter.