Banque mondiale

Banque mondiale

La Banque mondiale se compose de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement, de l’Association internationale de développement et de 189 pays membres. Elle a pour objectif de mettre fin à l’extrême pauvreté en l’espace d’une génération et de promouvoir une prospérité partagée. La principale mission de la Banque reste la réduction de la pauvreté par le biais d’un processus de mondialisation inclusif et durable.

La Banque mondiale intervient dans divers secteurs, tels que l’agriculture, la pêche et la sylviculture ; l’administration publique, le droit et la justice ; l’éducation ; la finance ; la santé et les services sociaux ; l’énergie et l’exploitation minière ; les transports ; ainsi que l’eau, l’assainissement et la prévention des inondations, entre autres. En tant que membre du Partenariat TerrAfrica, la Banque mondiale soutient la réalisation de travaux d’analyse pointus, le partage de connaissances et l’innovation, ainsi que la restauration des paysages à grande échelle dans le but de contribuer à la réduction de la pauvreté et au développement économique. Le Groupe de la Banque mondiale est un partenaire majeur de l’Initiative africaine pour des paysages résilients (African Resilient Landscapes Initiative, ARLI), mise en œuvre au travers d’efforts de restauration des forêts et des écosystèmes, de conservation de la biodiversité, de développement d’une agriculture intelligente face au climat et de la gestion des pâturages. La Banque mondiale soutient l’Initiative de la Grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel, un programme panafricain dont l’objectif est de consolider les capacités de résilience des populations et des écosystèmes naturels de la région au travers du Programme pour le Sahel et l’Afrique de l’Ouest dont les projets sont mis en place dans 12 pays.

La Banque mondiale a conçu et développé l’initiative AFR100 en collaboration avec ses partenaires, et mis à disposition 1 milliard USD afin de soutenir la gestion durable des paysages en Afrique.

Pays concernés de l’AFR100 : Bénin, Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Côte d’Ivoire, République démocratique du Congo, Éthiopie, Ghana, Guinée, Kenya, Liberia, Madagascar, Malawi, Mozambique, Niger, Rwanda, Sénégal, Tanzanie, Togo et Ouganda

Ressources/Médias :

Investir pour les paysages et pour un développement intégré, inclusif et résilient face au changement climatique

Stratégie d’harmonisation de la Grande muraille verte : fondements, objectifs, couverture géographique et principes essentiels

La Grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel

Contact : Paola Agostini, responsable du programme international pour les paysages, pagostini@worldbank.org

www.worldbank.org/

 

 

Video sidebar: About Us & sub-pages