Partenaires financiers

Les partenaires de l’AFR100 ont établi un financement ambitieux sous la forme de prêts et subventions à hauteur d’un milliard USD :

  • Le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) est partenaire fondateur de l’AFR100 et soutient la structure des initiatives et les pays concernés par l’AFR100, via la GIZ pour ce qui concerne la coopération technique et via l’Établissement de crédit pour la reconstruction (« Kreditanstalt für Wiederaufbau », KfW) pour ce qui concerne la coopération financière.
  • Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) aligne son travail sur l’AFR100 ainsi que sur les efforts internationaux, y compris le Défi de Bonn et le Partenariat mondial pour la RFP, soutenant les initiatives de restauration qui créent de nombreux bénéfices et impliquant les communautés locales.
  • La Banque mondiale : 1 milliard USD d’investissement institutionnel dans 14 pays d’Afrique d’ici 2030, dans le cadre du Business plan pour le climat en Afrique afin de soutenir un développement à faible teneur en carbone et résilient au climat.

Les partenaires du secteur privé ont également affecté 481 millions USD de fonds à l’AFR100 pour la restauration :

 

PARTENAIRES DU SECTEUR PRIVÉ :

L’AFR100 aidera à traduire d’ambitieux engagements en actions et en résultats sur le terrain, avec le soutien d’investisseurs du secteur privé, de banques de développement et de bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux. L’AFR100 emploiera une variété d’instruments financiers comme des subventions, des investissements en capital, des prêts, des garanties concernant la gestion des risques et des fonds destinés à des interventions spécifiques.