Cameroun

Cameroon flag

Engagement de restauration

Engagement de restauration: 
12 millions d’hectares
Date confirmé: 
2017
Interventions prioritaires: 
  • Renforcer l’agenda politique concernant la restauration des paysages forestiers avec pour objectif l’augmentation des capacités et ressources afin de restaurer les paysages dégradés et déboisés
  • Transformer les zones déboisées et dégradées en écosystèmes résilients et multifonctionnels avec pour objectif l’amélioration de l’économie locale et nationale, en mettant l’accent sur les trois régions du nord du Cameroun
  • Améliorer la gestion durable des forêts et promouvoir la sylviculture de 2e génération dans les zones boisées, et protéger la biodiversité dans les écosystèmes forestiers
Alignement avec objectifs nationaux: 
  • Le processus de Restauration des paysages forestiers (RPF) est lié à l’engagement du Cameroun vis-à-vis de l’Agenda 2030 (ODD) et des trois Conventions de Rio (CCNUCC, CBD, CNULD)
  • Une restauration réussie dans le cadre des Contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN) du Cameroun viserait à réduire les émissions de GES afin d’atténuer et de permettre l’adaptation au changement climatique
  • La restauration et la reforestation ont été identifiées comme étant des domaines clés dans la stratégie de développement du Cameroun afin de réduire les émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+)
  • Le gouvernement du Cameroun est impliqué dans le processus de Neutralité en matière de dégradation des terres (NDT) et définit les objectifs de cette NDT
  • À travers la signature et la validation nationale de l’Accord de partenariat volontaire (APV) dans le processus FLEGT, le Cameroun promet de combattre l’exploitation forestière illégale, et s’engage en matière de gestion durable des concessions forestières à travers des plans de gestion (notamment des activités de restauration)
  • Plusieurs stratégies et plans nationaux visent à restaurer les terres et forêts dégradées, telles que la Stratégie nationale de plantation, le Plan national pour combattre la désertification et le Plan national d’urgence pour combattre la déforestation et la dégradation des forêts
  • L’un des domaines clés identifiés comme étant une approche prometteuse de la coordination des différents intérêts politiques fonciers est le processus de planification multipartite et transversal d’utilisation des terres
Appuis possibles d’AFR100: 
  • Échange d’informations avec les pays les plus avancés en matière de RPF
  • Besoin d’aide pour développer une plateforme et un plan d’action en matière de RPF qui soient multipartites et nationaux, notamment quant aux aspects techniques, organisationnels et financiers
  • Besoin d’identifier les modèles et stratégies pouvant être répliqués à plus grande échelle
  • Demande d’informations supplémentaires concernant les mécanismes de financement